samedi 18 janvier 2014

Nos intelligences - les émotions (3)

Autant notre éducation nous apprend à cultiver notre "intelligente intellectuelle", autant, en ce qui concerne les émotions, on est un peu laissé à nous-mêmes, ne trouvez-vous pas ?
J'ai écouté récemment un livre qui a été une révélation pour moi dans ce domaine.
D'une part, il évoque le fait que, de la même façon que nous ne SOMMES pas notre intelligence intellectuelle, nous ne SOMMES pas nos émotions. Cela signifie que ce n'est pas parce que vous ressentez de la tristesse depuis plus ou moins longtemps que vous êtes une personne triste. Nos émotions ne sont pas constitutives de notre personnalité.
D'autre part, il conseille d'utiliser ses émotions comme un système de guidance. Si, quand vous pensez à quelque chose ou que vous faites quelque chose, vous ressentez de la joie, c'est que vous êtes en accord avec vous-même en faisant ce choix. Si, au contraire, vous ressentez de la gêne, de la colère ou de la tristesse, c'est un indicateur que ce choix n'est pas en accord avec vous-même. Il suffit alors de changer votre pensée, d'observer quelle émotion elle vous procure, et de prendre alors la direction qui vous mettra davantage en accord avec votre moi profond (c'est celle qui vous mettra le plus en joie !).
Je ne sais pas vous, mais moi, cette façon d'envisager mes émotions m'a allégée et m'a rendue plus heureuse !!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire