vendredi 24 janvier 2014

Le sang des lunes (2/2)

Un jour, je suis tombée sur le slogan d'un magasin de sport qui disait à peu près ça : "la performance, quelles que soient les conditions". Mais bon sang (!), on va dans le mur à ce rythme-là !
Avant, on interdisait aux femmes qui avaient leurs règles d'entrer dans la cuisine. Au premier abord, cela peut paraître misogyne. Mais, si on y réfléchit bien… ou plutôt, non, si on n'y réfléchit pas et qu'on se connecte à sa part féminine (toi aussi, tu en as une, ami lecteur !), on peut se dire que c'était une très bonne idée.
En effet, énergétiquement, la période des règles correspond à l'hiver : repos, introspection, spiritualité.
(Quand je te disais, ami lecteur, que cet article te donnerait des clés, tu ne pensais peut-être pas à celles de la cuisine mais, voilà ! Tu as carte blanche pendant quelques jours pour déchaîner ta créativité.)
Accueillir les changements, sans jugement, accepter de ne pas être la même tous les jours, s'accorder ce dont on a besoin… je crois que si l'on apprenait aux filles que là est leur nature, elles vivraient bien mieux ce passage cyclique de leur féminité.

D'autre part, je suis intimement persuadée que le fait de vivre ce fonctionnement cyclique en toute conscience permet de mieux passer le cap de la ménopause. Alors, rendez-vous dans 10 ans !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire