vendredi 18 octobre 2013

Mes merveilleux ennemis

Dans son livre L'apprentissage de l'imperfection, le chercheur en psychologie positive Tal Ben Shahar évoque par l'oxymore "mon merveilleux ennemi" un aspect enrichissant des relations humaines.
Les personnes avec lesquelles nos relations sont difficiles peuvent nous faire grandement avancer, pour peu que nous acceptions de le faire.
Nous connaissons tous quelqu'un (il est tellement plus facile de voir cela chez les autres !) qui s'arc-boute, pour son plus grand malheur, contre une autre personne ou un groupe. Invectives, prises de bec (et de tête), ressassement. Bref, on est loin du bonheur. Et l'on ne prend pas toujours conscience que l'on paye le prix fort.
Or, notre "ennemi" nous apprend toujours quelque chose de nous. Peut-être que ce que nous détestons chez lui résonne avec quelque chose dont nous ne sommes pas fier. Peut-être qu'il réveille en nous une peur irrépressible qui nous conduit à un comportement insensé.
Alors, regardez bien vos "ennemis" et essayez de les trouver merveilleux, vous ne vous en aimerez que davantage.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire