mercredi 16 octobre 2013

Féminité (4)

Mon opéra préféré, de tous les temps, celui que je connais par cœur, est le Don Giovanni de Mozart, inspiré par le mythe de Don Juan. Vous allez me dire : quelle belle image de la femme ! Don Juan séduit toutes les femmes qu'il croise : une jeune aristocrate dont le père et le fiancé peinent à laver l'honneur, une paysanne sur le point de se marier, et un bon millier d'autres. Et l'on pleure et l'on s'indigne avec la femme qu'il a quittée, sur la façon dont il traite la gent féminine. Heureusement qu'il finit par brûler dans les flammes de l'enfer !!!
A vrai dire, la contradiction entre mon amour pour cet opéra et mon image de la féminité ne m'est apparue que récemment. Et, en même temps, j'en ai trouvé la clé.
Bien sûr, Don Juan ne reste pas longtemps amoureux d'une femme. Mais quel amour ! Dans son regard, elle peut puiser la confiance, la certitude qu'elle est belle, désirable, qu'elle est une femme, quoi !
Et un souvenir comme celui-ci, ça vaut une énorme dose de gratitude, vous ne trouvez pas ?
Personnellement, je l'ai déjà exprimée à qui de droit. Et vous ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire