samedi 2 novembre 2013

Epitaphe

Pars loin de cette tombe, ne pleure pas,
Je ne suis pas ici, je ne dors pas.

Je suis le vent qui souffle de tous les horizons,
Je suis le diamant qui étincelle sous la neige,
Je suis le soleil sur les blés mûrs,
Je suis la douce averse d'automne.

Le matin, dans le tourbillon du réveil,
Je suis l'envol léger et grisant des oiseaux
Qui tournent tranquillement dans le ciel.
Je suis les étoiles qui brillent la nuit.

Ne reste pas là devant ma tombe à pleurer.
Je ne suis pas là, je ne suis pas mort...

1 commentaire: