samedi 21 septembre 2013

Une bonne journée, ça se décide... une mauvaise aussi, remarquez !

Le message d'hier a soulevé une question : est-ce qu'on peut vraiment décider de la couleur de sa journée à venir ?
Oui ! 1000 fois oui !
Comme le dit mon fils pré-ado (il a 3 ans) : "c'est moi qui décide pour moi". Et, tout bien réfléchi, je ne peux pas lui donner tort…
Alors, bien sûr, comme vous n'avez plus trois ans (et que la société s'est chargée consciencieusement de démolir la confiance que vous aviez en votre bonne étoile), il vous faudra un peu d'entraînement. Je vous propose de commencer par anticiper en positif un événement particulier, par exemple : "mon dîner au restaurant se passe merveilleusement bien".
Puis passez à la vitesse supérieure : "mon RV chez le dentiste se passe agréablement".
Si le matin, avant de poser le pied par terre, vous pensez déjà : "Ma journée se passe merveilleusement bien ; je reçois d'agréables surprises aujourd'hui", je vous garantis que quel que soit le pied que vous poserez par terre en premier, ce sera le bon !
Cela marche aussi pour les projets que vous envisagez à plus long terme. Dans ce cas, c'est bien d'y penser en positif tous les jours.


Pour vous, c'est vous qui décidez.
Je vous souhaite de merveilleux moments.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire