mercredi 8 avril 2015

Fil rouge - 2e jour

Aujourd'hui... ah ah.... aujourd'hui...
J'ai pris conscience d'une chose qui s'était passée hier. Oui, c'est toujours comme ça, je comprends vite, mais il faut m'expliquer longtemps.

Aujourd'hui, j'ai libéré ma créativité bien plus qu'hier ;-)



Parce que, hier, il faut bien le dire, j'avais bidouillé.

Bien que le temps d'installation m'ait permis d'atterrir en douceur, j'ai gravement bidouillé.
Bon, objectivement, j'ai fini trois pièces, donc ça n'est pas si mal.
Mais dans ma tête, voilà comment ça s'est passé :
D'abord, je commence un collier, et la petite voix me dit : "Tu es en train de copier Salima... qu'est-ce qu'elle va dire ?". Vous vous souvenez ? le dévalorisateur !
Eh bien, je l'ai laissé parler.
3 secondes.
Il a disparu.

Puis, évidemment, je ne suis pas trop contente, ça ne marche pas comme je veux, et gna gna gna, et gna gna gna... Le dévalorisateur toujours : "Tu bidouilles, là, tu bidouilles. Franchement, c'est pas terrible ce que tu fais."
3 secondes.
Il a disparu.

Résultat de la journée : j'ai fini trois pièces. Fini ! Des trucs que j'avais commencé ! Oui Madame !!!
Tout est possible :-)
Et aujourd'hui, alleluia ! J'ai fait un truc vraiment perso.




Pourquoi ? Comment ?
Parce que, hier, j'ai accueilli cette sensation de bidouillage. Je me suis dit : "Tu bidouilles, c'est OK." Pas de jugement. Cela est.
Je bidouille.
Ben, ouais, c'est ça, je bidouille. Exactement.
Et j'ai continué à bidouiller.
Et c'est exactement à ce moment-là que j'ai cessé de bidouiller.

Bon, je ne sais pas si c'est très clair, parce qu'il est tard et que j'ai 10 heures de création dans les pattes...
Si c'est plus clair pour vous, remplacez "bidouiller" par "merdouiller". Chacun son vocabulaire ;-)

1 commentaire:

  1. Je préfère bidouiller et j'en fait plein, de bidouilles! Merci pour ce partage qui me parle tellement!

    RépondreSupprimer