jeudi 29 août 2013

Partage (2)

J'étais enfant lorsque j'ai commencé à étudier la musique.
Je n'ai jamais aimé travailler mon instrument. Heureusement, j'avais choisi la flûte traversière (Ami lecteur, s'il y a un jeune flûtiste dans ton entourage, ne rapporte pas inconsidérément cette plaisanterie pour initiés à ses innocentes oreilles, car il pourrait la prendre pour argent comptant - d'aucun pourrait même dire qu'il n'aurait pas choisi la flûte par hasard !).

Heureusement (encore ! s'il existait, on pourrait presque penser que le hasard fait décidément bien les choses), mon professeur m'a tout de suite fait jouer avec d'autres musiciens. Et j'ai beaucoup aimé cela.
C'est dans ce partage que s'est révélée pour moi la joie de la musique.

Écoute mutuelle, regards complices, énergie partagée.
La vraie vie, quoi !

1 commentaire:

  1. je suis bien d'accord avec toi, et je le vérifie toutes les semaines!!
    C'est aussi la première chose que j'enseigne à mes élèves: la musique, ça se partage!

    RépondreSupprimer